Les métiers de l'équitation

Les mÉtiers de l'Équitation

Organiser sa formation

Vous avez choisi le métier vers lequel vous voulez vous orienter.
Il vous faut trouver un centre de formation et réussir les tests d’entrée.

J'ai 16 ans, un galop® 5
et peu d'expérience

1ère année :
Je prépare l'AAE
et devient animateur

2ème et 3ème année:
Je prépare le BPJEPS
et devient moniteur

J'ai 18 ans, un galop® 6 ou 7
et une première expérience

1ère année :
Je prépare l'AAE ou l'ATE
et devient animateur ou accompagnateur

2ème année :
Je prépare le BPJEPS
et devient moniteur

J'ai 18 ans, un galop® 7,
de l'expérience et des résultats en compétitions

1ère année :
Je prépare le BPJEPS
et devient moniteur

Je peux me former par la voie de l’apprentissage sur une durée de 2 à 3 ans selon mon expérience et mon projet.

PRÉ-FORMATION

Votre centre équestre peut vous conseiller utilement pour vous aider à définir votre projet professionnel. Il peut aussi vous aider dans votre préparation aux tests d’entrée et pour obtenir les titres qui permettent de bénéficier d’allègements de formation, résultats en compétition, Degré 2, CEP3 notamment. Grâce à son numéro de licence, chacun peut effectuer une demande d’allègement en ligne sur ffe.com/metiers.

La FFE a mis en place une carte de France qui vous permet de visualiser les centres de formation. Elle réunit les centres agréés FFE pour les métiers d’animateur et d’accompagnateur et les centres agréés par le ministère des sports pour le métier de moniteur. La FFE conseille pour la formation au monitorat des centres de formation « recommandés » qui distinguent ceux qui répondent le mieux aux critères qualité contrôlés par la FFE.

TROUVER
SON CENTRE

LES TESTS
D'ENTRÉE

Les candidats sont en général sélectionnés en amont de la rentrée de septembre. Le dossier d’inscription est à déposer à l’organisme de formation à l’avance, en particulier s’il y a demande de financement. L’entrée en formation est conditionnée par la réussite à des tests de sélection organisés par les organismes de formation. Pour pouvoir s’y présenter, les candidats doivent satisfaire à des exigences préalables techniques fixées réglementairement. Elles concernent le niveau de pratique sportive de la discipline. Peuvent s’y ajouter des épreuves écrites et un entretien de motivation

À l’issue de la procédure d’admission, chaque stagiaire dispose d’un parcours individuel de formation qui prend en compte ses éventuelles expériences et qualifications, lui permettant, au cas par cas, un allègement du cursus et des frais de formation. A l’issue de la formation, les perspectives d’évolution sont nombreuses, d’autant que la formation continue est très soutenue par la FFE. De plus, grâce à la polyvalence de la plupart des métiers de l’équitation, les possibilités de reconversion sont multiples.

PARCOURS
INDIVIDUEL